20 juin 2014

La pharmacy // Un concept

Trois lettres de différence et pourtant tout un monde les sépare. La pharmacy américaine n'a pas grand chose à voir avec la pharmacie française.  La petite officine privée au néon vert fluo en forme de croix laisse place ici, comme souvent, aux grandes chaînes.




Un petit tour de magasin s'impose.



En France, on se rend essentiellement à la pharmacie pour acheter des médicaments, des produits de parapharmacie à la limite. Aux Etats-Unis, les médicaments sans ordonance sont vendus au supermarché et dans les superettes de station-essence, comme n'importe quel autre produit. Et c'est bien pratique des fois.




On va à la pharmacy chercher les médicaments prescrits par le médecin (ceci dit, Costco propose le même service, allez comprendre). Et là, le fan de cinéma et de séries TV américaines trépigne en voyant apparaître les fameux flacons oranges en plastique. Ils existent pour de vrai. Le pharmacien derrière le comptoir prépare les doses prescrites par le médecin et pas une de plus. Exit les boîtes déjà conditionnées comme en France où il reste toujours des pillules à la fin. Le traitement est calculé à la pillule près et placé dans les fameuses boîtes oranges. Jusque là, rien de bien surprenant pour une pharmacie. Mais ça, c'est ce qui se passe tout au fonds du magasin. Quand on entre, la pharmacy a plutôt des airs de supermarché : rayons, articles divers, carte de fidélité et caisses enregistreuses.

On y trouve des articles aussi divers que de la jardinerie, des produits de beauté et d'entretien, de la nourriture (il y en a dans pratiquement tous les magasins), du petit électroménager ... Un vrai inventaire à la Prévert. Toute cette partie rappelle les très regrétés DM allemands (Ich liebe dich DM !!), les prix super attractifs en moins. Alors, la pharmacy américaine, fusion de la pharmacie française et du DM allemand ? Peut-être bien.

En vrac, nous y avons acheté : du répulsif à insectes, du déboucheur de canalisations, des Cherrios, un paquet de Reese, des M&M's, un grille-pain et une machine à gaufres. Tout ce que j'aurais normalement acheté dans un supermarché européen.





Dernière différence criante : les horaires. Les pharmacy sont ouvertes 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De quoi résoudre le problème de la pharmacie de garde le dimanche et les jours fériés, parce que, il faut l'avouer, on a toujours un mal de chien à trouver où aller.

J'ai un peu de mal avec le concept "consommation de la santé", je trouve qu'on perd le côté sérieux attaché à la santé. Le fait qu'aller chercher ses médicaments puisse être un prétextre pour pousser à la consommation me dérange.

Diane, une américaine expatriée en France à elle aussi écrit sur les différences entre les pharmacies françaises et américaines. Pour voir cette comparaison du point de vue américain, c'est par ici.

10 commentaires:

  1. Excellent le concept de pouvoir acheter un nain de jardin en même temps que ton nurofen! L'article de l'américaine est bien sympa aussi, mais ça fait un peu peur de la voir dire "toutes les personnes qui travaillent en pharmacie sont formé en pharmacologie"...
    A+
    Karine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on se demande les qualifications des employés aux USA. CAP boucherie ? :P

      Supprimer
  2. On y trouve de tout sauf des tampons mini! C'est dingue ça, à San Francisco j'ai fait 4 magasins (dont 2 pharmacy) sans réussir à en trouver... à part dans d'énorme pack avec des mini, des moyens et des gros. J'en revenais pas =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que question protection intime, j'ai été surprise aussi ! Les serviettes Always que j'ai achetées font bien 4 cm d'épaisseur, surprenant et un peu terrifiant la première fois !

      Supprimer
  3. Merci d'avoir mentionné mon poste! xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ! Le timing était parfait ^^

      Supprimer
  4. Euh ... pour tes "Always" ... t'es sûre de n'avoir pas confondu avec des "Pampers" ?! ... 4 cms d'épaisseur, t'es quasiment obligée de prendre une taille de jean's en plus, non ?! ... bon, et sinon, quand tu rentres, prends un carton d' Advil, ça peut servir !!! - FJ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me crois pas ?? Attend, je t'envoie une photo !

      Supprimer
    2. Hahahaha... Même les pampers n'ont pas 4 cm d'épaisseur en France. TF

      Supprimer
    3. T'as vu ça un peu !! Je ramènerai des échantillons pour que vous fassiez des tests ! :D

      Supprimer